Je m’appelle François Coppens, je suis avocat à Bruxelles.

Depuis tout petit, je suis avec émerveillement l’évolution de la technologie et de l’informatique. Après des études secondaires mathématiques, j’ai hésité entre la technique et le droit ; celui-ci l’a emporté mais j’ai gardé l’envie de les concilier. J’ai obtenu mon diplôme de droit à l’Université de Liège en 2007, puis un Master complémentaire en droit des technologies de l’information à l’Université de Namur en 2008.

Entre 2008 et 2012, j’ai partagé mon temps entre le Barreau de Bruxelles comme avocat et le Centre de Recherches Informatique et Droit (CRIDS – Université de Namur) comme chercheur. J’y ai découvert et développé les matières que je pratique aujourd’hui au quotidien: propriété intellectuelle, droit de l’informatique, protection de la vie privée, commerce électronique.

En juin 2013, j’ai eu le plaisir de participer, avec 3 autres associés fondateurs, à la création du cabinet d’avocats crosslaw.

Pourquoi (et pour qui) ce blog ?

Chaque discipline a ses codes, ses expressions et sa logique propre ; le droit n’échappe évidemment pas à la règle. Ma spécialisation me pousse naturellement à jouer l’intermédiaire entre les techniciens et les juristes et à traduire pour les uns, aussi pédagogiquement que possible, les réalités des autres. Ce blog vise à expliquer, de manière compréhensible, la façon dont le droit envisage les derniers développements technologiques et à donner un éclairage juridique sur les questions d’actualité.

Ce blog n’a du sens que s’il aborde les sujets qui vous intéressent. N’hésitez pas à me contacter sur twitter (@francoiscoppens) ou via le formulaire de contact de ce site pour proposer un sujet ou une question, j’essaierai d’y consacrer un billet au mieux de mes possibilités. Pour éviter toute ambiguïté, l’objet de ce blog n’est pas de donner des conseils juridiques gratuits. J’y aborderai donc des sujets généraux et ne répondrai pas aux demandes portant sur des cas particuliers. Si vous voulez me confier un problème spécifique, vous pouvez bien entendu me contacter.

Un avocat, ça fait quoi ?

« L’avocat, c’est quelqu’un qu’il faut voir avant pour éviter les ennuis après ». C’est la devise de l’Ordre des avocats (rebaptisé avocats.be), vous l’avez probablement entendue à la radio. Je souscris tout à fait à cette vision.

Loin de l’image que l’on se fait généralement des avocats (et de la réalité de certains confrères), les procès sont une part réduite de mon activité. L’essentiel consiste à conseiller et accompagner les clients dans la mise en place de projets technologiques ou dans la recherche de solutions négociées à des litiges. L’analyse, la rédaction et la négociation de contrats avec les différents fournisseurs, clients et partenaires impliqués en constitue un volet important.

Les procès sont perçus – largement à juste titre – comme longs, coûteux et incertains. Je suis personnellement convaincu qu’une analyse préalable sérieuse et des contrats clairs et complets sont la meilleure assurance contre les risques de procès, pour un investissement bien moindre. 

Plus d’infos

Vous pouvez télécharger mon CV ici et la liste de mes publications et conférences ici.

Vous trouverez également davantage d’informations sur le site internet de crosslaw, que je vous invite à parcourir. Vous y trouverez également mes coordonnées professionnelles et un résumé des règles déontologiques auxquelles je suis assujetti comme avocat. Je n’ai pas recopié ces informations ici pour éviter les doublons ; n’hésitez pas à les consulter si elles vous intéressent.